Quelques conseils pour bien réussir son blocus

AVANT LE BLOCUS :
Mettre ses cours en ordre
Avantages :
– Prépare psychologiquement à entrer dans la période de blocus.
– Permet de partir sur de bonnes bases et d’aborder la période de blocus avec confiance.
– Permet d’évaluer le volume de chaque matière et les cours qui nécessiteront plus de travail que les autres.

Etablir son planning
Comment ?
– En évaluant le volume des matières ainsi que son niveau dans chaque matière.
– En établissant un planning en fonction des matières, de son niveau et des échéances.
– En se fixant des objectifs écrits pour chaque demi-journée d’étude.
– En privilégiant la théorie, les résumés, les cours difficiles en matinée et les cours plus agréables ou nécessitant des travaux pratiques/exercices pour l’après-midi.
– En variant les matières car le cerveau travaille mieux quand on lui donne un contenu diversifié.
– Idéalement, la quantité de travail planifiée devrait être plus importante durant la période de blocus afin de mieux pouvoir gérer son temps durant la période d’examen.

PENDANT LE BLOCUS :
A chacun sa méthode de travail, le tout est de trouver celle qui convient le mieux. Voici toutefois quelques conseils qui peuvent aider à optimiser la qualité de l’étude durant le blocus.
Les grands classiques :
– Dormir 8h par jour, manger sainement, faire des petites pauses régulièrement, sortir dehors pour se changer les idées, boire de l’eau…

Les conseils plus pertinents :
– Développer une méthode d’étude adaptée au type de mémoire (mémoire visuelle, mémoire auditive, mémoire scripturale).
– Consacrer 30 minutes en fin de soirée pour relire calmement les points les plus importants vus en journée, le cerveau assimilera ces informations pendant la nuit.
– Etablir une liste écrite des objectifs d’étude à atteindre chaque jour. Dès qu’un objectif est atteint, le barrer de la liste pour se motiver et voir qu’on avance.
– En cas de difficultés pour des cours qui demandent un raisonnement logique au travers de l’application d’exercices (mathématiques, statistiques…), former un groupe d’étude constitué d’au moins un étudiant ayant des facilités dans ce domaine.
– Réaliser des fiches, des résumés, des synthèses et utiliser des moyens mnémotechniques pour facilement garder en tête la structure du cours et des points importants.
– Demander des conseils et des résumés aux étudiants des années supérieures qui ont réussi les examens de l’année précédente.
– Enfin, s’accorder des petits plaisirs (ex : téléphoner à un ami, aller boire un verre, faire un bon repas, déguster sa collation préférée…).

D’autres articles sur la thématique des étudiants:
Travailler en tant qu’étudiant
18 applications smartphone pour étudiants
Trouver un kot étudiant
Recettes pas chères pour étudiants
Liste des sites web pour trouver un job étudiant

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *