« Bloc annuel », « crédits », « unités d’enseignement »…conditions de réussite et structure d’une année dans le supérieur

Depuis 2014, le décret Paysage a réformé l’enseignement supérieur (hautes écoles et universités), changeant le mode classique « d’années d’études » et de « cours » par un nouveau système « à la carte » qui peut sembler complexe.

Alors, si tu es en passe de faire le grand saut vers le supérieur dès la rentrée prochaine et que les appellations « bloc », « crédit », « travaux pratiques », « unités d’enseignement »…te semblent encore confuses, cet article est fait pour toi !

Commençons par un petit lexique afin de mieux comprendre ce qui va suivre…

  • BLOC : Les années d’études supérieures sont divisées en blocs annuels de 60 crédits. En type court, ce cycle comprend 3 blocs => le bachelier, tandis qu’en type long, on cumule 3 blocs suivis de 2 blocs => le master.
  • CRÉDIT : Le crédit est l’unité de mesure exprimant la charge totale de travail que l’étudiant doit accomplir pour atteindre les objectifs d’une matière. 1 crédit est égal à 30 heures de travail englobant le cours magistral, les labos, les travaux pratiques, les recherches et le temps d’études. En 1 an, l’étudiant a pour mission de passer 60 crédits, ce qui équivaut à une charge de travail de 1800 heures, ce qui s’avère être la moyenne d’une situation d’étude à temps plein.
  • UNITÉS D’ENSEIGNEMENT : l’unité d’enseignement, qui correspond à une matière spécifique, est découpée en activités d’apprentissage. Exemple : une unité d’enseignement de 5 crédits peut inclure un cours magistral à 2 crédits, des travaux pratiques à 1 crédit et un stage à 2 crédits.

La structure des années correspond donc à des cycles qui englobent des crédits de réussite :

  • Bachelier : 1er cycle : 180 crédits
  • Master : 2e cycle : en 1 an : 60 crédits ou en 2 ans : 120 crédits
  • Doctorat : 3e cycle

Pour réussir son année il faut une moyenne de 10/20 et avoir 10/20 à chaque unité d’enseignement. En 1er année, il y a 60 crédits pour tous les étudiants d’une même filière. Avec 45 crédits réussis, l’étudiant n’a pas réussi son bloc 1 mais peut quand même passer au bloc 2. Il devra néanmoins obtenir ses crédits non réussis avant la fin de ses études. Pour cela, il suit les activités d’apprentissage liés aux 15 crédits et complète son programme pour arriver à au moins 60 crédits. L’étudiant choisit ses unités d’enseignement « à la carte » tout en tenant compte de celles qui sont obligatoires et de celles qui nécessitent des prérequis.

Si l’étudiant n’atteint qu’entre 30 et 45 crédits réussis, il reste en bloc 1 où il se concentre sur les crédits qu’il n’a pas acquis mais il a tout de même la possibilité de suivre de façon anticipée quelques unités d’enseignement du bloc suivant et ainsi de suite jusqu’à l’obtention du diplôme.

Pour plus d’infos, voir article : « Le décret Paysage en bref »

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *