Quel est le salaire d’un apprenti en alternance (CEFA -EFP-IFAPME) ?

La question du salaire et de la rémunération des apprentis au CEFA ou à l’EFP (Bruxelles) – IFAPME (Wallonie) est fréquemment abordée lors des entretiens d’information au SIEP, surtout chez les jeunes étudiants intéressés par des études en alternance. Si tu désires en savoir plus à ce sujet, cet article est fait pour toi.

Salaire CEFA EFP IFAPME alternance

CEFA et EFP – IFAPME pour se former en alternance

Les CEFA, Centres d’Éducation et de Formation en Alternance, sont des établissements scolaires (annexés à un établissement dit de « plein exercice ») dédiés aux études secondaires en alternance. L’enseignement en CEFA s’exerce à horaire complet et s’organise en pratique à raison de 2 jours de cours par semaine à l’école et 3 jours de formation pratique en entreprise. En fonction de la formation suivie, les étudiants peuvent obtenir les certifications suivantes à la fin de leurs études : une attestation de compétence professionnelle (ACP), une qualification professionnelle niveau 6P (CQ6), une qualification professionnelle spécifique (CQS), un certificat de qualification de 7ème (CQ7) ou un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS).

L’EFP et l’IFAPME sont des centres de formation de référence reconnus en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et spécialisés dans l’apprentissage de métiers en alternance. Dans ces centres, la formation s’organise généralement à raison de 4 jours en entreprise par semaine et 8h à 12h de cours en centre (12h en 1ère année). Au terme de leur formation, les apprentis obtiennent un certificat d’apprentissage homologué par la FWB. Comme ces centres de formation ne sont pas des établissements scolaires, ils ne délivrent donc pas de certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS).

Sous certaines conditions définies par le décret « Missions », l’alternance délivre les mêmes certifications, qualifications et diplômes que l’enseignement secondaire de qualification de plein exercice.
Plus d’information à propos de l’organisation, des conditions d’inscription, de la durée de formation… en CEFA et à l’EFP /IFAPME sur notre site formations.siep.be > CEFA | EFP /IFAPME

Salaire d’un apprenti en CEFA et à l’EFP – IFAPME en 2020

Qui dit salaire dit contrat. Le contrat de formation des apprentis peut prendre une forme différente en fonction de l’âge et du secteur de formation dans lequel le jeune souhaite s’engager.
Dans le cadre des formations en alternance, le contrat d’alternance (qui engage des jeunes de 15/16 à 25 ans) est le plus fréquemment utilisé.

C’est d’ailleurs à travers ce contrat que le salaire mensuel est défini. Son montant est calculé sur base de nombreux critères et dépend notamment du type de contrat de formation conclu avec l’employeur, du nombre de jours prestés, de l’âge de l’élève… Il varie également en fonction des compétences acquises par l’apprenant. Le Revenu Mensuel Moyen Minimum Garanti (RMMMG) à partir duquel les montants des rétributions des apprenants sont calculés a été indexé en date du 1er mars 2020 et est fixé à 1.625,72€.
Plus concrètement, la formation est découpée en 3 périodes, ou « ensembles d’acquis d’apprentissage ». Ces périodes sont associées à 3 niveaux de rétribution, soumises aux cotisations de sécurité sociale, pour l’apprenant :

  • Niveau A : niveau d’accès à la formation en alternance en entreprise = 17% du Revenu Mensuel Moyen Minimum Garanti (RMMMG, fixé à 1.625,72€ en date du 1er mars 2020), soit 276,37€
  • Niveau B : ensemble d’acquis logiquement maîtrisés lorsque l’apprenant se situe au 1/3 du parcours de formation = 24% du RMMMG, soit 390,17€
  • Niveau C : ensemble d’acquis logiquement maîtrisés lorsque l’apprenant se situe au 2/3 du parcours de formation = 32% du RMMMG, soit 520,23€

Bref, le salaire d’un apprenti varie entre 236.37€ et 520,23€ par mois en fonction de nombreux critères, dont l’avancement de la formation et l’acquisition des compétences.

Bon à savoir

  • Les allocations familiales sont accordées aux jeunes de moins de 18 ans sous contrat de travail. Au-delà de 18 ans, l’octroi des allocations familiales est soumis à certaines conditions scolaires et de revenus.
  • Depuis le 1er septembre 2018, le revenu maximum autorisé pour bénéficier des allocations familiales après 18 ans est passé à 551,89€ bruts mensuels.

Commentaires Facebook

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *