Congé-éducation payé, de quoi s’agit-il ?

congé-éducation

Qu’est-ce que le congé-éducation payé ?

Le congé-éducation est un droit reconnu aux travailleurs engagés à temps plein et à certains travailleurs occupés à temps partiel dans le secteur privé. Ce droit leur permet de suivre certaines formations et de s’absenter du travail avec maintien de leur rémunération normale payée aux échéances habituelles par l’employeur. En contrepartie, l’employeur, de son côté, peut obtenir le remboursement de ces heures de formation.
L’employeur auquel est adressée une demande d’octroi de congé-éducation payé est aussi dans l’obligation d’y donner suite, dès lors que le travailleur intéressé et la formation suivie remplissent les conditions fixées par la loi.

A quoi sert-il ?

Le congé-éducation payé permet aux travailleurs du secteur privé de compléter leur formation, de se réorienter professionnellement, d’acquérir des compétences supplémentaires ou de se recycler.

Qui peut y avoir droit ?

Les employés occupés à temps plein ou à temps partiel et travaillant dans le secteur privé, mais également les contractuels d’une entreprise publique autonome (Proximus, bpost, Belgocontrol).
Par contre, les travailleurs occupés par l’État (statutaires ou contractuels), les communautés, les régions, les provinces, les communes, les CPAS, les agglomérations et les fédérations de communes, les établissements publics qui en dépendent et les organismes d’intérêt public ne peuvent y avoir droit. Cependant, les travailleurs contractuels occupés par une entreprise publique autonome peuvent prétendre à l’octroi des congés.

Quelles formations ouvrent le droit au congé-éducation payé ?

Les formations qui ouvrent le droit au congé-éducation payé sont tantôt professionnelles, tantôt générales. Elles peuvent donc être en rapport direct avec les tâches quotidiennes des travailleurs ou pas. En effet, il n’est pas nécessaire qu’il y ait un lien entre la formation suivie et l’activité professionnelle du travailleur.
Par exemple: un soudeur peut suivre des cours de langues ou de comptabilité. D’autre part, les formations générales ont un autre but que de dispenser des formations de type technique ou professionnel.
Néanmoins, toutes les formations existantes, même parmi celles qui sont spécifiquement organisées à l’attention des personnes engagées dans la vie professionnelle, ne sont pas prises en considération.
Il est donc important de savoir quelles formations ouvrent le droit au congé-éducation.
> Liste des formations ouvrant le droit au congé-éducation payé

Pour plus d’informations et de détails sur le congé-éducation payé dans les différentes régions de Belgique : Site officiel congé-éducation payé

Commentaires Facebook

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *