Comment devenir enseignant ?

Le métier d’enseignant est l’un des tous premiers métiers du monde… Et l’un des plus beaux, disait-on. Il s’agit certainement d’un métier des plus polyvalents : le professeur doit établir un bon contact avec les élèves, être diplomate avec les parents, il doit être capable de résoudre les conflits, d’organiser des sorties scolaires, de faire preuve de patience, de donner le goût d’apprendre, de créer un espace sécurisant et un climat de confiance en classe… Autant d’exigences qui évoluent sans cesse, en même temps que notre société se transforme.

Si la pénurie d’enseignants est réelle en fédération Wallonie-Bruxelles (pour diverses raisons), le métier d’enseignant reste toujours un métier indispensable. L’école est façonnée par la société et elle façonne également notre civilisation et notre manière de vivre. L’enseignement forme et éduque les adultes de demain… et par conséquent notre avenir.

Dans cet article, nous allons te donner quelques pistes quant à la manière de devenir professeur, si telle est ton ambition. Avec les nouvelles réformes de ces dernières années, l’accès à cette profession est très réglementé. Il vaut donc mieux être certain d’emprunter le bon chemin pour y arriver !

Les deux premières questions à te poser avant de te lancer sont les suivantes :

A qui désires-tu enseigner ? A quelle catégorie de personnes veux-tu enseigner (plutôt des enfants, des adolescents, des adultes) ?

Que veux-tu enseigner ? Quel est ton sujet de prédilection ?

Enseigner à l’école maternelle

Pour enseigner à l’école maternelle, il faut être instituteur préscolaire. L’instituteur préscolaire prend en charge des enfants de deux ans et demi à six ans. Pour enseigner à des enfants de cet âge, et les accompagner dans le développement et leur apprentissage, il te faudra aller en Haute Ecole faire un bachelier professionnalisant « d’instituteur préscolaire ». Ces études se font en 3 ans et en plein exercice (voir la fiche formation : Instituteur·trice préscolaire, sur laquelle tu peux demander à recevoir la liste des écoles organisant la formation).

Pour en savoir plus sur ce métier et la formation qui y mène, n’hésite pas à aller lire la fiche descriptive Instituteur·trice préscolaire sur le site métiers.siep.be.

Enseigner à l’école primaire

L’instituteur primaire enseigne aux enfants âgés de 6 à 12 ans. Si cette tranche d’âge t’intéresse, et que tu as envie d’enseigner les bases des différentes matières fondamentales (français, mathématiques, géographique, histoire…) à des enfants, il te faudra faire un bachelier professionnalisant « d’Instituteur primaire » en Haute Ecole. Ces études durent  3 ans et se font en plein exercice. Cette formation existe également en horaires adaptés (voir la fiche formation : Instituteur·trice primaire)

Tu peux te faire une idée de la réalité du métier d’instituteur primaire en lisant la fiche descriptive Instituteur·trice primaire sur le site métiers.siep.be.

Enseigner à l’école secondaire

  • Enseigner dans le degré inférieur (cours généraux)

Pour enseigner en 1ère, 2ème et 3ème secondaire, il faut être en possession d’un titre spécifique : l’AESI (Agrégation de l’enseignement secondaire inférieur). Ce titre s’obtient en faisant un bachelier professionnalisant, qui dure 3 ans. Il te faudra décider si tu veux être professeur de mathématiques, de français/morale/citoyenneté, français/religion, langues germaniques, sciences, arts plastiques… Pendant ces 3 ans d’études, on t’apprendra à enseigner dans une matière particulière.

  • Enseigner dans le degré supérieur (cours généraux)

Pour enseigner en 4ème, 5ème et 6ème secondaire, il faut avoir l’AESS (Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur). Il faut obligatoirement avoir réussi des études supérieures (à l’université, en Haute Ecole ou en Ecole Supérieur des Arts), quel que soit le domaine. Il faut avoir fait un master à finalité didactique, ou être titulaire d’un master suivi d’une agrégation (que l’on peut obtenir en 1 an en horaires décalés). Selon le master qu’on possède (master en communication, master en psychologie, master en physique…) on pourra enseigner telle ou telle matière en secondaire.

  • Enseignement en technique de qualification ou professionnelles

Si tu as un certificat de qualification ou une expérience professionnelle que tu souhaites transmettre à des élèves de secondaire (en filière technique), il faut détenir le CAP (Certificat d’Aptitudes Pédagogiques). Le C.A.P peut s’obtenir en passant par un jury ou en passant par la promotion sociale. Pour y avoir accès, il faut :

  • Soit un certificat, diplôme, brevet délivré par la Communauté française ou jugé équivalent, qui démontre que tu as fait des études une section de l’enseignement secondaire technique, professionnel ou artistique du troisième degré délivré par l’enseignement de plein exercice ou de promotion sociale te permettant d’accéder à une fonction de recrutement dans l’enseignement ;
  • Soit un titre de l’enseignement supérieur (bachelier, ou master mais uniquement si l’agrégation n’existe pas pour ce master spécifique) qui te permet d’accéder à une fonction de recrutement dans l’enseignement ;
  • Soit une attestation de 9 années d’expérience utile dans un métier en rapport avec la (les) discipline(s) à enseigner ;
  • Soit une attestation d’occupation d’une fonction d’enseignant rémunérée dans l’enseignement organisé ou subventionné par la Fédération Wallonie-Bruxelles.
  • Note bien que le CAP ne peut pas être suivi si l’agrégation existe dans le domaine dans lequel tu as fait ton master.

Pour plus d’informations sur le jury, tu peux consulter cette page : Certificat d’Aptitudes Pédagogiques délivré par le jury de la FWB.)

Le site formation du SIEP t’explique aussi avoir plus de préciser en quoi consiste le CAP – Certificat dAptitudes Pédagogiques.

Pour prendre connaissance du quotidien d’un enseignant en secondaire, tu peux visiter la fiche corresponde « Enseignant dans le secondaire », ainsi que les fiches formations « Enseignant dans le secondaire ».

Enseigner en supérieur

Pour être professeur à l’université, en Haute Ecole ou en Promotion Sociale (niveau supérieur), il faut être en possession du CAPAES (Certificat d’Aptitude Pédagogique Approprié à l’enseignement Suéprieur).

Attention cependant ! La formation pour obtenir le CAPAES n’est accessible qu’aux personnes qui enseignent déjà dans une Haute Ecole ou un Institut d’enseignement supérieur de promotion sociale. Une fois que tu es en place, tu dois obligatoirement faire cette formation dans les 6 ans qui suivent la date où tu as été engagé.

Titres requis et suffisants

Dans l’enseignement, il existe différents titres pour enseigner : le titre requis (c’est-à-dire avoir le bon diplôme pour la bonne fonction –selon les informations développées ci-dessus), le titre suffisant (lorsqu’il n’y a pas de titre requis disponible, d’autres diplômes peuvent permettre d’enseigner dans certaines fonctions) et le titre de pénurie (si on ne trouve pas de titre requis ou de titre suffisant, on peut prendre une personne qui a un autre diplôme). Les personnes ayant un titre requis sont prioritaires par rapport aux titres suffisant et de pénurie lorsqu’ils postulent dans une école, et les personnes ayant un titre suffisant étant elles-mêmes prioritaires par rapport au titre de pénurie. Attention, pour être nommé (donc être engagé à titre définitif dans une fonction d’enseignement, ce qui n’arrive pas toujours tout de suite), l’enseignant doit avoir un titre requis ou un titre suffisant (le titre requis étant toujours privilégié).

Pour savoir quelle matière tu peux enseigner avec ton diplôme, tu peux consulter la liste qui existe sur le site enseignement.be (« Quelle fonction puis-je exercer dans l’enseignement ? »)

Une fois ton titre pédagogique en poche, n’hésite pas à consulter notre article « Postuler dans l’enseignement« .

Si tu as encore d’autres questions concernant le métier d’enseignant, n’hésite pas à venir au SIEP pour un entretien d’information gratuit.

Commentaires Facebook

commentaires

16 réponses “Comment devenir enseignant ?

  1. AvatarCapovilla Marilyn

    Bonjour , je suis infirmière graduée depuis 20 ans en mrs, j ai également la qualification gériatrique . J aimerai enseigner . Puis je Avec le cap enseigner en haute école aux étudiants infirmiers ? Puis je postuler déjà pour un poste d enseignant alors que je compte débuter mon cap ? Merci pour votre aide .

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour Marilyn,
      Le CAP est une piste intéressante pour enseigner des matières techniques liées au métier d’infirmière et peut aussi convenir pour postuler en haute école. Cependant, en cas d’engagement dans une haute école, il faudra alors obligatoirement suivre et réussir la formation CAPAES (certificat d’aptitude pédagogique approprié à l’enseignement Supérieur) dans les six ans à dater du jour de ton engagement.

  2. AvatarJessie

    Bonjour, j’avais repris des études d’infirmier breveté mais j’ai arrêté au bout de 2 ans.
    La réussite de la première me donnait un diplôme d’aide soignante. Ma question est la suivante puis-je faire le CAP en septembre prochain et enseigner dans le secondaire inférieur sachant que je n’ai aucune expérience utile dans ce métier mise à part les stages que j’ai effectué pendant mes études. Merci de votre aide.

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour Jessie,
      Ton certificat de qualification suffit. 9 années d’expérience professionnelle sont requises pour les personnes qui ne disposent pas de certificat/diplôme.

  3. AvatarMathématicien

    Salut,est-ce que c’est possible de pouvoir enseigner les mathématiques avec un CAP, en première, seconde et troisième secondaire ?

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour Mathématicien,
      Tu trouveras au lien suivant tous les titres permettant d’enseigner les mathématiques en 1ère, 2ème et 3ème secondaire : enseignement.be/index.php?page=28131&fo_id=26#titres
      Le CAP est compris dans ces titres mais doit être accompagné d’un diplôme d’études supérieures en rapport avec les mathématiques (+-270 diplômes en tout).

  4. AvatarDavide

    Bonjour,
    Graduat en tourisme, pratiquant plusieurs langues. Travaillant depuis 20 dans le commercial, quelle serait la démarche à suivre pour avoir « l’accès à la profession »?
    Merci de votre retour.

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour Davide,
      Tout dépend du type de cours que tu désires enseigner. Pour enseigner les cours généraux, l’AESI et AESS est recommandé et pour les cours techniques, le CAP.

  5. AvatarLisa

    Bonjour,
    Je suis licenciée en psychologie. Est-il possible d’enseigner en tant qu’instit. primaire? Ou dois-je reprendre des études d’instituteur primaire? Merci pour votre réponse.

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour,
      Une licence en psychologie ne donne pas accès au métier d’instituteur-rice primaire. Pour cela, il faut en effet reprendre des études supérieures d’instituteur-rice primaire. Si vous travaillez, sachez que ces études sont organisées en horaire adapté.

  6. AvatarLaetitia

    Bonjour. Je suis infirmière depuis 12 ans et j aimerai reprendre des études en cours du soir afin de devenir institutrice primaire.
    Pouvez vous me renseigner sur les écoles qui font la formation en horaires décalés?
    Merci d’avance.

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour Laetitia,
      Seules 2 hautes écoles en Belgique proposent cette formation en horaire adapté :
      1 – Haute Ecole Francisco Ferrer à Bruxelles
      2 – Haute Ecole Léonard de Vinci à Louvain-la-Neuve

  7. AvatarBenjamin

    Bonjour,

    Je suis ingénieur-architecte et travail en tant qu’architecte depuis 2011. J’ai parfois l’impression qu’aider à la formation des jeunes aurait plus de sens pour moi que mon travail actuel. Dès lors, je me demande à quel(s) niveau(x) d’enseignement je pourrais prétendre travailler, quel(s) serai(en)t la(es) formation(s) complémentaires nécessaire(s) à cette fin et quelles sont les matières que je pourrais enseigner avec mon diplôme actuel ?

    D’avance je vous remercie.

    Benjamin

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour Benjamin,

      Sur ce lien, vous pouvez entrer l’intitulé de votre diplôme afin de voir quelles fonctions vous pourriez exercer dans l’enseignement : http://www.enseignement.be/index.php?page=27274&navi=4240#zone_step_0
      Avec votre diplôme et votre situation actuelle, (c’est à dire pas de titre pédagogique), vous pouvez postuler dans l’enseignement pour enseigner des disciplines scientifiques (sciences, physique, mathématiques) ou des cours plus techniques (construction, climatisation…), dans l’enseignement secondaire de plein exercice ou l’enseignement de promotion sociale. Cependant, vous n’aurez « que » le titre « en pénurie » ou « suffisant » si vous postulez, pas le titre requis. Comme expliqué dans l’article ci-dessus, cela aura un certain nombre de conséquences (pas de nomination possible, nombre d’heures incertain, les personnes ayant un titre requis auront la « priorité »…). Le plus intéressant serait probablement de passer l’agrégation (AESS – agrégation de l’enseignement secondaire supérieur) afin d’avoir le titre requis pour la plupart de ces disciplines. Vous pouvez contacter le service d’info de la faculté polytechnique de l’ULB ici : https://www2.ulb.ac.be/facs/aess/index.html, afin d’avoir plus d’informations sur l’organisation de l’AESS dans cette faculté.
      N’hésitez pas à contacter le SIEP par téléphone, ou à venir sur place pour un entretien gratuit si vous avez d’autres questions.

  8. AvatarXYZ

    Bonjour, je travaille dans le secteur privé en tant que conseillère linguistique et j’aimerais enseigner en primaire voir secondaire.
    Quel type de formation me conseiller vous sachant que je dois combiner cela avec mon boulot actuel?

    • siepasblsiepasbl SIEP

      Bonjour XYZ,
      Seules 2 hautes écoles en Belgique proposent la formation d’institutrice primaire en horaire adapté (conciliable avec un travail) :
      1 – Haute Ecole Francisco Ferrer à Bruxelles
      2 – Haute Ecole Léonard de Vinci à Louvain-la-Neuve

      Par contre, aucune haute école à ce jour n’organise une formation en horaire adapté / décalé permettant d’enseigner des cours généraux dans l’enseignement secondaire. Votre métier / études peut / vent, peut-être, être considéré/es comme un titre suffisant permettant d’enseigner des langues en secondaire > voir article ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *